« La mémoire est le futur du passé »Paul Valéry

Extrait Récit de vie...

Arrivé à 87 ans, il me vient l'envie de mettre des mots sur mes souvenirs pour que mes enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants et tous ceux qui suivront, découvrent leurs racines. Ma vie est faite de petits et de grands bonheurs, mais aussi d'heures sombres. Ce sont tous ces évènements qui ont forgé l'histoire de notre famille, que je vais vous raconter.

(…) Bien qu'élevés relativement près l'un de l'autre, les deux enfants se sont perdus de vue. Ils n'avaient aucun contact. Jusqu'à l'âge adulte, ils sont restés sans nouvelle l'un de l'autre. La vie les avait bel et bien séparés.

Et puis un événement incroyable s'est produit. Alors que la Grande Guerre faisait rage, au cœur des combats les plus sanglants, les deux frères qui ignoraient totalement la présence de l'autre, se sont retrouvés au tristement célèbre Chemin des Dames…

Quelle probabilité y avait-il que deux hommes, qui ne s'étaient pas vus depuis plus de 10 ans, se rencontrent et se reconnaissent parmi les milliers de soldats, engagés dans ces combats ?

Au milieu de cette tuerie, du froid, de la saleté et de la peur, le caporal Joseph M. et le lieutenant Paul M., épuisés, se sont miraculeusement reconnus. "À leurs yeux bleus" disaient-ils, mais plus probablement grâce à un indéfectible instinct fraternel. Les deux frères, qui avaient probablement souffert de leur séparation, tombèrent dans les bras l'un de l'autre, pleurant et riant, heureux de cette improbable rencontre sur le champ de bataille.

Cette histoire émouvante, racontée par mon père, est restée ancrée au plus profond de moi et j'ai compris combien ils avaient souffert en côtoyant la mort et le désespoir dans ce terrible carnage du Chemin des Dames…



Retour à la page Récit de vie